IKERZALEAK

Etude, promotion et sauvegarde du patrimoine de la province de Soule en Pays Basque, de la préhistoire à nos jours

Autour du centenaire de la Première Guerre mondiale (suite)

Croix Restoyburu

Une croix de la nécropole de Lobbes en Belgique. Pierre Restoyburu a été tué le 23 août 1914

Notre association continue à travailler activement sur la Grande guerre. Le recensement des militaires Souletins mobilisés entre 1914 et 1918 continue. Déjà 21 communes ont été étudiées.

Du 15 au 19 février dernier, 6 Souletins ont visité quelques uns des principaux champs de bataille de cette guerre : Belgique, Chemin des Dames, Champagne, Verdun. De nombreux Basques parmi des millions d’hommes y ont perdu la vie. On retrouve quelques uns de leurs noms sur les croix des nécropoles militaires.

Des passionnés étudient les répercussions de cet évènement majeur de l’histoire, dans leur village.

Voir l’article de Michèle Etchegoyhen : Charritte-de-Bas pendant la Grande Guerre

Voir un résumé des recherches de Max Dalier : Mauléonnais morts pour la France en 1914-1918.

Découverte du fonds d’un agent d’émigration à Tardets

En tête VignéIl y a quelques mois, nous étions prévenus qu’une caisse de vieux papiers était déposée sur un trottoir, à Tardets, en attente d’être amenée à la déchetterie. Grâce à la vigilance d’une habitante de la commune, nous avons pu la mettre à l’abri de la destruction, mais il s’en est fallu de quelques minutes. Ces documents proviennent de Jean Vigné, agent d’émigration à Tardets à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.   Lire la suite de la présentation du fonds Vigné

Voir l’arbre généalogique de la famille Vigné à la fin du XIXe et au début du XXe siècle

Voir la liste des émigrants inscrits sur les registres : listes par noms et par dates

: listes par communes et par dates

Voir des graphiques et des cartes pour étudier les émigrants partis entre 1885 et 1889

Lire des extraits de la correspondance de Jean Vigné

Enceintes fortifiées de Soule et du Pays basque

Madeleine 21 06 15Depuis quelques années un Groupe d’Étude des Enceintes de Soule, animé par Dominique Ebrard et Philippe Allard parcourt notre territoire. Les vestiges de fortifications sur les hauteurs se révèlent beaucoup plus nombreux qu’on le croyait jusque-là. Un vaste champ de recherche est ouvert, et pour l’instant les questions sont bien plus nombreuses que les réponses. Qui a pu aménager ces crêtes et ces versants, dans quel but, à quelles époques ?

Pour en débattre, ils ont organisé avec la commune de Tardets-Sorholus à l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie, une journée sur ce thème le 21 juin 2015 .

Jean-Luc Tobie (historien de l’Antiquité) et Jakes Casaubon (spécialiste de l’histoire du pastoralisme et de la toponymie des montagnes d’Eskual herri) étaient les invités d’honneur et un hommage leur fut rendu pour la qualité de leur travaux respectifs sur le Pays Basque.

Voir le compte rendu des conférences

Voir blog du Groupe d’étude des enceintes de Soule.

Journées nationales de l’archéologie en Soule

affiche journées nationales de l'archéologieUn programme riche et varié, pour mieux connaître ou découvrir le passé ancien de la Soule et du Pays basque. Ces propositions s’adressent aux érudits et aux spécialistes comme aux simples curieux. La communes de Tardets est partenaire de la manifestation, avec notre association.

Samedi 20 juin.Balade archéologique aux dolmens d’Ithéhttps://i2.wp.com/journees-archeologie.fr/userdata/ja_fiche/1/1993/370_1993_vignette_A-31-ithe-1.jpg 1 au dolmen d’Ithé 2

avec Dominique Ebrard, responsable des fouilles de 1977 à 1987.

Ces dolmens simples, construits il y a près de 6000 ans, sont les plus anciennes architectures mégalithiques actuellement datées en Aquitaine.

Départ en co-voiturage depuis la Maison du Patrimoine de Mauléon-Licharre à 14h ou rendez-vous à 14h30 au dolmen d’Ithé 1 situé en bordure de route entre Aussurucq et Ahuzki.

Dimanche 21 juin. « Les enceintes du Pays Basque ».

Conférences de 10:30 à 12:30 : – Philippe Allard et Dominique Ebrard : Prospection-inventaire des enceintes de Soule.

– Jean-Luc Tobie : À propos de l’abandon simultané, au début du Ve siècle, de deux fortifications sur la voie des ports de Cize.

– Jakes Casaubon : Le toponyme iri et ses nombreux équivalents, leur relation avec d’anciens lieux fortifiés.

Salle Etxahun à Tardets. Près de l’office du tourisme au 1er étage.

Dimanche 21 juin : balade archéologique avec lecture de paysage autour du site de la Madeleine – Arrañemendi (795 m). Salle Etxahun

RDV sur place à 15 h 30 ou co-voiturage à partir de 15 h depuis les parkings du centre-ville et du cimetière.

Toutes les animations sont gratuites.

Renseignements :

Office du tourisme 05 59 28 02 37 et D. Ebrard 06 74 79 82 77

L’exposition « 50 ans d’archéologie en Soule, hommage à Pierre Boucher » prévue à Mauléon les vendredi 19 juin et samedi 20 juin est annulée. La salle d’exposition de la maison du Patrimoine est occupée par une exposition d’artistes locaux et de dessins d’enfants.

Voir l’exposition en ligne : 16 panneaux, 9.4 MO. Attention au temps de téléchargement.

Assemblée générale 2015

public(format réduit)Notre Assemblée générale annuelle s’est tenue, vendredi 10 avril à 18 heures à Tardets
Dans le bilan de l’année écoulée, nous avons évoqué nos nombreuses propositions liées à l’archéologie, le centenaire de la guerre 1914 1918, nos contacts avec les communes, les chercheurs, les expositions et conférences etc.

Nous avons aussi fait part de nos projets : patrimoine archéologique et historique de Tardets, patrimoine religieux, participation au projet de la maison de l’espadrille, prospection des enceintes fortifiées, projets de livres etc

pierre-paul-dalgalarrondo-le-premier-president

Les trois présidents de l’association et le trésorier. Photo Gilles Choury, la République 20/04/2015

Enfin pour terminer nous avons marqué le 30ème anniversaire d’Ikerzaleak, en compagnie de notre premier président, Pierre-Paul Dalgalarrondo, et de quelques anciens. Un moment émouvant qui nous a donné une motivation supplémentaire pour continuer à faire vivre l’association.

Lire le compte rendu de l’Assemblée générale 2015

Vous pouvez soutenir l’association en adhérant. Cotisation annuelle : 5 euros ou 10 euros (cotisation de soutien). Veuillez nous contacter par courriel ou en vous adressant aux membres d’Ikerzaleak que vous connaissez.

Le centenaire (suite)

20141128_201745Insoumis et déserteurs basques dans la Première Guerre mondiale

Longtemps oubliée ou évacuée des mémoires, la question des insoumis et des déserteurs dans la Première guerre mondiale mobilise les chercheurs depuis les années 1990, et elle intéresse l’opinion. Cela est particulièrement vrai au Pays basque, terre périphérique avec son identité propre. Nous savons qu’il y a eu ici des insoumis et des déserteurs, mais combien ? Quelles ont été les motivations de leur refus de servir dans l’Armée ? Faut-il y voir une résistance des Basques à la Guerre ?

Ce sont les thèmes qu’étudie depuis plus de trente ans, Jacques Garat. Après avoir mis en lumière l’importance des défections basques pendant la Première guerre dans un travail présenté en 1983 pour son DEA d’histoire à l’EHESS à Paris, il a poursuivi ses recherches.

Il en présente une première synthèse dans le livre Déserteurs et insoumis basques pendant la Grande Guerre, publié aux éditions Elkar.

Jacques Garat était à Mauléon le 28 novembre dernier. Lire le compte-rendu de sa conférence

Le centenaire dans les collèges et lycées de la Soule

Les élèves de troisième du collège Argia de Mauléon ont réalisé une exposition sur les monuments aux morts en Soule en français et en Basque. Voir l’exposition en version PDF (7.4 MO)

Voici des exemples des recherches faites par les élèves de Première ES du lycée du Pays de Soule

Simon Hastoy, un soldat souletin de la Première Guerre mondiale        Simon Hastoy, autre recherche

La frontière franco-espagnole au Pays basque entre 1914 et 1918

La guerre sous marine allemande sur la côte basque

Joseph Caubeyre, un soldat Béarnais dans la première guerre mondiale

Des voix de prisonniers de guerre basques de la Première guerre mondiale

Nous profitons cet article pour signaler à nos visiteurs, une passionnante découverte faite au musée d’ethnographie de Berlin : des enregistrements de prisonniers de guerre basques réalisés par des ethnologues allemands entre 1915 et 1918. Il s’agit d’extraits de plus de 70 chants ainsi que des récits, la plupart en souletin.  Des voix vieilles de presque un siècle nous sont parvenues presque intactes!

Voir la présentation du fonds sur le site de l’institut culturel basque.

Pastorales de femmes en Soule

Pastorale AlienorLa pastorale en Soule est une des rares formes de théâtre populaire qui se perpétue et se renouvelle depuis au moins deux siècles et demi. En avril-mai 2014, Jean-Michel Bedaxagar montait une pastorale intitulée Akitaniako Alienor dont les actrices étaient exclusivement des femmes. Une nouveauté? Non.

Maider Bedexagar explique que les pastorales de femmes sont presque aussi anciennes que celles interprétées par des hommes.  Voir son article

 

Centenaire de la Première Guerre mondiale

dessin soldats frontL’association Ikerzaleak est pleinement impliquée dans les manifestations du centenaire de la Première Guerre mondiale. Elle a même une certaine avance, puisqu’elle travaille sur la mémoire de ce conflit en Soule depuis plus de dix ans.

Journées du Patrimoine, conférences

Les journées du Patrimoine de septembre 2014 en Soule ont été en partie consacrées au centenaire :
l’association des Amis du château fort a animé un parcours à travers les rues de Mauléon-Licharre, avec des figurants en costume d’époque.
Voir le texte de ce parcours écrit par Joël Larroque
Robert Elissondo a animé des conférences-débats sur la guerre de 1914-1918 et le Pays basque, à Mauléon et Saint-Jean-Pied-de-Port.                                                      Voir le texte de la conférence
Le 28 novembre 2014 à 18 heures, à la salle Iraty, Jacques Garat a présenté le résultat de ses recherches et son livre Déserteurs et insoumis basques pendant la Grande Guerre, aux éditions Elkar.

Exposition et livre

En 2004, nous produisions l’exposition : la Soule dans la guerre de 1914-1918. Celle-ci a été présentée à Mauléon en septembre 2014, à Licq en novembre et dans divers établissements scolaires : collège Argia de Mauléon, collège Manex Erdozaintzi à Larceveau, lycée professionnel Guynemer à Oloron, lycée du pays de Soule.           Voir l’intégralité de l’exposition au format PDF (version française).                        Attention à la taille du fichier : 9 MO

En 2006 paraissait le livre Mémoires de la Soule, une vallée du Pays basque dans la guerre.   Voir la présentation et un extrait du livre.

Le Pays Basque français dans la guerre 1914-1918, histoires et mémoires

Ikerzaleak est partie prenante d’un projet de recensement des soldats et de collectage de documents et de souvenirs à l’échelle de tout le Pays basque de France. Ce projet a reçu le label du comité national du centenaire.                                                                                                                            Voir la présentation du projet
Pour mener à bien cet ambitieux travail, nous avons besoin du concours de bénévoles dans le maximum de communes. Si vous souhaitez nous aider, contactez nous !

Journées du Patrimoine 2014

journées du Patrimoine 2014Le thème proposé cette année pour les journées du Patrimoine était « Patrimoine culturel, patrimoine naturel « . Mais nos activités ont concerné également le centenaire de la Première Guerre mondiale.

Vendredi 19 septembre Conférence-débat animée par Robert Elissondo :  la guerre de 1914-1918 et le Pays-Basque. Exposition à la maison du Patrimoine : la Soule dans la guerre de 1914 1918.

Samedi 20 septembre : Mauléon et la guerre 1914-18. Promenade guidée par l’association « Les Amis du Château » dans la Ville de Mauléon.

Samedi 20 septembre  à la salle de la mairie de Gotein, conférence du général Lorblanches : la campagne des Pyrénées occidentales au Pays basque en 1814.

Samedi 20 septembre visite du camp protohistorique Gaztelugain à Libarrenx avec Philippe Allard et Dominique Ebrard.

Voir le site dédié aux enceintes fortifiées de la Soule

Le néo-gothique en Soule : l’église d’Esquiule, la chapelle d’Aguerria

Eglise d'EsquiuleOn a construit plus d’églises en France au XIX°siècle qu’au Moyen Age. En Soule, quelques édifices ont été entièrement construits ou reconstruits à cette époque. Il sont représentatifs du style dit « néo-gothique ». Voici une présentation de deux monuments qui mériteraient d’être mieux connus.

Lire l’article de Robert Elissondo

Navigation des articles