IKERZALEAK

Etude, promotion et sauvegarde du patrimoine de la province de Soule en Pays Basque, de la préhistoire à nos jours

La Soule anglaise

Jusqu’en 1449 la Soule est placée sous l’autorité directe du duc d’Aquitaine qui est aussi le roi d’Angleterre. Il n’est venu que très rarement dans la vicomté qui est certainement la plus éloignée de ses possessions. Il délègue son autorité à un capitaine châtelain qui garde le château de Mauléon, perçoit les redevances, rend la justice avec les maitres des principales maisons nobles du pays. Sur les 14 capitaines châtelains, un seul est Anglais. La Soule est essentiellement dirigée par des Gascons et c’est en gascon que sont rédigés les actes officiels jusqu’au XVIème siècle. Le château  de Mauléon est d’abord une forteresse faite pour la guerre où l’on fabrique même des canons. En 1287 il est le cadre d’un évènement grandiose: la visite du roi d’Angleterre Edouard 1° qui s’accompagne de plusieurs jours de fêtes.

Les représentants de ce roi soucieux de paix et de bonne gestion contribuent à mettre en forme des institutions dont certaines ont duré jusqu’à la fin de l’Ancien Régime. La justice est rendue sous le chêne de Licharre par le capitaine châtelain et les dix potestats de Soule. Le pays est représenté par une assemblée les « Etats de Soule ». En 1377, les représentants du duc font procéder à un recensement des maisons qui leur doivent des redevances. Ce document particulièrement précieux pour la compréhension de notre passé,  est appelé « Censier gothique ». Il donne les noms de presque tous les villages actuels et de plus de mille maisons. Beaucoup existent encore aujourd’hui, preuve de la stabilité remarquable du peuplement.

Maison Gentein Ordiarp

La maison forte de Gentein  à Ordiarp, agrandie à la fin du XIVe siècle

La Soule ne devait guère compter à l’époque du Censier gothique plus de 4000 habitants. Le XIIIe et XIVe siècles semblent être une période de croissance démographique et de prospérité. Malgré une population modeste, Mauléon et la « Villeneuve » sont de véritables villes. Mauléon vit de son marché et comporte une population d’artisans, de marchands, d’hommes de lois pour la plupart d’origine béarnaise ou gasconne. La guerre de cent ans qui ravage de nombreuses provinces, ne concerne la Soule que dans les dernières années. En 1449, une impressionnante armée de plusieurs milliers  d’hommes commandés par Gaston IV de Foix-Béarn vient prendre possession du château au nom du roi de France. C’en est fini de la présence anglaise en Soule … jusqu’à la fin du XXe siècle.

R.E.

Précédent : la vicomté de Soule XI° XIII°S     Suivant : la Soule « Française » XV° XVII°S

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s