IKERZALEAK

Etude, promotion et sauvegarde du patrimoine de la province de Soule en Pays Basque, de la préhistoire à nos jours

Les Laguinge, une famille de chevaliers au XIIe siècle

Roland et Ferragut

Combat entre un chrétien et un musulman au XIIe siècle

Cet à partir du XIIe siècle que l’on peut écrire avec un peu de précision, l’histoire des territoires basques et Gascons, grâce aux documents écrits et recopiés par les hommes d’église. Une famille de chevaliers apparaît à plusieurs reprises dans les textes : les Laguinge.

On découvre les origines de leur puissance, leurs nombreux voyages jusqu’en Palestine, leurs relations compliquées avec les monastères.

Voir l’article de Robert Elissondo

L’église de Montory

L’église Notre Dame de Montory domine le village qui l’entoure par sa hauteur et sa masse imposante. Elle est devenue une église fortifiée à la fin du Moyen Age, mais son origine est plus ancienne. Au cours de sa longue histoire, et jusqu’à une époque récente, elle a subi de nombreuses transformations.

Voir la présentation du monument par Robert Espelette.

Des personnes habitant Tardets nous ont confié un ensemble de documents d’un grand intérêt qui avaient appartenu à un jurat de la communauté de Montory au XVIIIe siècle. Nous y avons trouvé un contrat pour la restauration du décor intérieur de l’église daté de 1765.

Voir le texte du contrat de 1765 et la présentation par Robert Espelette.

Journées de l’archéologie 2016 en Soule

Maidekoralia2Le Groupe d’Etude des Enceintes de Soule en association avec Ikerzaleak propose une visite d’étude de la colline de Maide korralea à la limite est du massif des Arbailles sur le territoire de Alzai-Alzabeheti-Sunharette. Cette hauteur a la particularité de conserver les restes très visibles d’une enceinte en pierre. Une ballade riche de découvertes, dans un panaroma grandiose.

Rdv dimanche 19 juin à 14 h au parking du cimetière de Tardets-Sorholus pour covoiturage. Accès depuis le col d’Oxibar avec un dénivelé de 74 m et moins d’une demi-heure de marche.
Contacts : Ph. Allard 06 76 08 51 82 et D. Ebrard 06 74 79 82 77

Voir le site des journées nationales de l’archéologie

Tardets dans l’association « Bastide 64 »

réunion bastide 27 mai 2016Vendredi 27 mai à, devant une quarantaine de personnes réunies à la salle Etxahun, Arnaud Villeneuve maire de Tardets a annoncé l’adhésion prochaine de sa commune à l’association « bastide 64 ». La réunion s’est poursuivie par une évocation du contexte historique de la création des villes neuves et bastides aux XIIIe et XIVe siècles, puis une présentation des arguments en faveur de l’adhésion. C’est toute une équipe qui s’est mobilisée pour monter un dossier de candidature convaincant. Et notre association est fière d’y avoir participé.

L’adhésion à « Bastide 64 » est non seulement un heureux aboutissement de cet important travail de recherche. Il constitue une reconnaissance de la valeur du patrimoine historique et architectural de Tardets, de la capacité de son équipe municipale et des habitants à défendre des projets collectifs. Monsieur le Maire nous a expliqué quels avantages la commune pouvait en retirer pour sa notoriété touristique, pour le dynamisme des commerces et des services.

On a pas fini d’entendre parler de Tardets, puisque c’est cette commune qui organise cette année la pastorale.

A lire pour aller plus loin : le contexte historique : villeneuves et bastides aux XIIIe et XIV par Robert Elissondo ;

les arguments de Tardets pour une adhésion à « Bastides 64 »

Mauléon est-elle un bastide : les éléments du débat présentés par Joël Larroque

 

Comment je me suis évadé d’Allemagne

Maurice Tournier(2)

Maurice Tournier mécanicien de la SNCF à Besançon qui aida à l’évasion de Pierre Cocostéguy et de ses compagnons en juillet 1942

Ce petit livre est un récit d’évasion écrit par Pierre Cocostéguy, prisonnier de guerre de 1940 à 1942. Nous venons d’en faire une seconde édition ; la première – de 700 exemplaires – était épuisée. Des récits d’évasion, il en existe beaucoup, mais celui-ci se distingue des autres. Il a été rédigé en pleine occupation, quelques mois après les évènements. Son auteur était agriculteur dans la commune de Camou Cihigue. Il est vraiment étonnant qu’un homme qui n’avait fréquenté que l’école primaire, écrive dans un style si limpide et si vivant. C’est enfin un récit captivant car il nous permet de suivre au jour le jour les aventures des trois fugitifs, leurs moments d’angoisse et leur immense joie lorsqu’au bout de deux semaines d’errance, il atteignent la zone non occupée de la France.

En vente dans les librairies et marchands de journaux de Mauléon-licharre et Tardets, ainsi qu’à la librairie Elkar de Bayonne. Prix 12 euros

Lire un extrait du récit de Pierre Cocostéguy
Commander un exemplaire de l’ouvrage

Assemblée générale 2016

AG 2016 assemblée

Photos J.L. Belhartx

AG 2016 Bureau

Le bureau de l’association : Michèle Etchegoyhen, Robert Elissondo, René Sentucq

Nous nous sommes retrouvés le 22 avril dernier pour faire le bilan de l’année et évoquer nos projets. Archéologie, centenaire de la Première Guerre mondiale, travail avec les communes, protection du Patrimoine religieux, découverte d’archives etc ; l’ordre du jour était particulièrement chargé. Voir le compte rendu de l’Assemblée générale 2016

Autour du centenaire de la Première Guerre mondiale (suite)

Croix Restoyburu

Une croix de la nécropole de Lobbes en Belgique. Pierre Restoyburu a été tué le 23 août 1914

Notre association continue à travailler activement sur la Grande guerre. Le recensement des militaires Souletins mobilisés entre 1914 et 1918 continue. Déjà 21 communes ont été étudiées.

Du 15 au 19 février dernier, 6 Souletins ont visité quelques uns des principaux champs de bataille de cette guerre : Belgique, Chemin des Dames, Champagne, Verdun. De nombreux Basques parmi des millions d’hommes y ont perdu la vie. On retrouve quelques uns de leurs noms sur les croix des nécropoles militaires.

Des passionnés étudient les répercussions de cet évènement majeur de l’histoire, dans leur village.

Voir l’article de Michèle Etchegoyhen : Charritte-de-Bas pendant la Grande Guerre

Voir un résumé des recherches de Max Dalier : Mauléonnais morts pour la France en 1914-1918.

Découverte du fonds d’un agent d’émigration à Tardets

En tête VignéIl y a quelques mois, nous étions prévenus qu’une caisse de vieux papiers était déposée sur un trottoir, à Tardets, en attente d’être amenée à la déchetterie. Grâce à la vigilance d’une habitante de la commune, nous avons pu la mettre à l’abri de la destruction, mais il s’en est fallu de quelques minutes. Ces documents proviennent de Jean Vigné, agent d’émigration à Tardets à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.   Lire la suite de la présentation du fonds Vigné

Voir l’arbre généalogique de la famille Vigné à la fin du XIXe et au début du XXe siècle

Voir la liste des émigrants inscrits sur les registres : listes par noms et par dates

: listes par communes et par dates

Voir des graphiques et des cartes pour étudier les émigrants partis entre 1885 et 1889

Lire des extraits de la correspondance de Jean Vigné

Enceintes fortifiées de Soule et du Pays basque

Madeleine 21 06 15Depuis quelques années un Groupe d’Étude des Enceintes de Soule, animé par Dominique Ebrard et Philippe Allard parcourt notre territoire. Les vestiges de fortifications sur les hauteurs se révèlent beaucoup plus nombreux qu’on le croyait jusque-là. Un vaste champ de recherche est ouvert, et pour l’instant les questions sont bien plus nombreuses que les réponses. Qui a pu aménager ces crêtes et ces versants, dans quel but, à quelles époques ?

Pour en débattre, ils ont organisé avec la commune de Tardets-Sorholus à l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie, une journée sur ce thème le 21 juin 2015 .

Jean-Luc Tobie (historien de l’Antiquité) et Jakes Casaubon (spécialiste de l’histoire du pastoralisme et de la toponymie des montagnes d’Eskual herri) étaient les invités d’honneur et un hommage leur fut rendu pour la qualité de leur travaux respectifs sur le Pays Basque.

Voir le compte rendu des conférences

Voir blog du Groupe d’étude des enceintes de Soule.

Journées nationales de l’archéologie en Soule

affiche journées nationales de l'archéologieUn programme riche et varié, pour mieux connaître ou découvrir le passé ancien de la Soule et du Pays basque. Ces propositions s’adressent aux érudits et aux spécialistes comme aux simples curieux. La communes de Tardets est partenaire de la manifestation, avec notre association.

Samedi 20 juin.Balade archéologique aux dolmens d’Ithéhttps://i2.wp.com/journees-archeologie.fr/userdata/ja_fiche/1/1993/370_1993_vignette_A-31-ithe-1.jpg 1 au dolmen d’Ithé 2

avec Dominique Ebrard, responsable des fouilles de 1977 à 1987.

Ces dolmens simples, construits il y a près de 6000 ans, sont les plus anciennes architectures mégalithiques actuellement datées en Aquitaine.

Départ en co-voiturage depuis la Maison du Patrimoine de Mauléon-Licharre à 14h ou rendez-vous à 14h30 au dolmen d’Ithé 1 situé en bordure de route entre Aussurucq et Ahuzki.

Dimanche 21 juin. « Les enceintes du Pays Basque ».

Conférences de 10:30 à 12:30 : – Philippe Allard et Dominique Ebrard : Prospection-inventaire des enceintes de Soule.

– Jean-Luc Tobie : À propos de l’abandon simultané, au début du Ve siècle, de deux fortifications sur la voie des ports de Cize.

– Jakes Casaubon : Le toponyme iri et ses nombreux équivalents, leur relation avec d’anciens lieux fortifiés.

Salle Etxahun à Tardets. Près de l’office du tourisme au 1er étage.

Dimanche 21 juin : balade archéologique avec lecture de paysage autour du site de la Madeleine – Arrañemendi (795 m). Salle Etxahun

RDV sur place à 15 h 30 ou co-voiturage à partir de 15 h depuis les parkings du centre-ville et du cimetière.

Toutes les animations sont gratuites.

Renseignements :

Office du tourisme 05 59 28 02 37 et D. Ebrard 06 74 79 82 77

L’exposition « 50 ans d’archéologie en Soule, hommage à Pierre Boucher » prévue à Mauléon les vendredi 19 juin et samedi 20 juin est annulée. La salle d’exposition de la maison du Patrimoine est occupée par une exposition d’artistes locaux et de dessins d’enfants.

Voir l’exposition en ligne : 16 panneaux, 9.4 MO. Attention au temps de téléchargement.

Navigation des articles

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.